Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

new-sport

actualité sportive

new-sport

Leicester est au plus mal et Chelsea en a bien profité

Leicester est au plus mal et Chelsea en a bien profité

PREMIER LEAGUE - Chelsea va (un peu) mieux. Samedi, les Blues ont glané un deuxième succès d'affilée en Premier League en venant facilement à bout de Leicester à domicile (3-0). Diego Costa (7e), Hazard (33e) et Moses (80e) ont marqué trois buts qui permettent au CFC de revenir à hauteur du Big Four, en attendant les autres matches de cette journée. De leur côté, les Foxes n'avancent toujours pas.

Chelsea avait besoin d'une victoire, Leicester lui en a fait gracieusement cadeau samedi après-midi. Deux semaines après son succès sur le terrain d'Hull City (0-2), avant la trêve internationale, le club londonien a enchaîné face aux Foxes (3-0). Sur leur pelouse de Stamford Bridge, les joueurs d'Antonio Conte ont largement dominé la rencontre pour se relancer pleinement dans la course à la Ligue des champions. Tout l'inverse des champions en titre, au point mort.

Il faut dire que ces derniers, bien moroses depuis le début de saison, avaient décidé de faire sans Riyad Mahrez ni Islam Slimani - préservés pour la Ligue des champions - au coup d'envoi. Les deux attaquants algériens, entrés après l'heure de jeu (67e), n'ont rien pu faire pour empêcher Leicester d'encaisser une quatrième défaite après seulement huit journées. A titre de comparaison, les hommes de Claudio Ranieri avaient remporté le titre la saison dernière en subissant trois revers en trente-huit matches.

Cette quatrième défaite, qui s'est surtout dessinée en première période, s'explique par une performance totalement ratée des partenaires de Jamie Vardy samedi. Chelsea, qui avait de nouveau présenté un 3-4-3 (avec Victor Moses et Marco Alonso en joueurs de côté), en a profité pour rapidement prendre les devants sur corner, grâce à Diego Costa (1-0, 7e). L'Espagnol, auteur de son septième but de la saison, a été imité par Eden Hazard à la demi-heure de jeu, le Belge profitant d'une défense catastrophique pour doubler la mise après avoir dribblé Schmeichel (2-0, 33e).

Le score aurait pu être plus lourd avant la pause si David Luiz, d'un superbe coup franc des 25 mètres, n'avait pas fracassé l'équerre du gardien des Foxes (27e). Finalement, Chelsea s'est mis définitivement à l'abri en fin de rencontre grâce à Victor Moses, buteur à bout portant, et surtout à Nathaniel Chalobah, auteur d'une passe extraordinaire du talon (3-0, 80e). Au classement, ce cinquième succès de la saison permet aux Blues de revenir à hauteur de Liverpool (4e) et Arsenal (3e), qui affrontent respectivement Manchester United lundi et Swansea ce samedi. A l'inverse, Leicester est douzième et pourrait encore perdre des places à l'issue de cette 8e levée. Les saisons se suivent…

City, gros gâchis

 

Plombé par deux échecs sur penalty de De Bruyne et Agüero, Manchester City a concédé le nul contre Everton (1-1), samedi, lors de la 8e journée de Premier League.

Pep Guardiola sait ce qu'il va devoir faire travailler à ses joueurs cette semaine: les penaltys ! Les deux échecs de ses joueurs sur le petit point blanc ont sans doute coûté deux points à Manchester City, tenu en échec par Everton (1-1), malgré une très nette domination (19 tirs à 3, 72% de possession de balle). Sergio Agüero (70e) a échoué dans sa tentative pour la quatrième fois de la saison, en comptant le penalty manqué par le "Kun" cette semaine avec l'Argentine. Mais Kevin De Bruyne, pourtant auteur d'une prestation majuscule, avait lui aussi failli dans l'exercice en première période (43e).

Fort heureusement pour City, Nolito (1-1, 72e), entré en jeu depuis une minute, a répondu à Romelo Lukaku (0-1, 64e) pour éviter aux Skyblues une deuxième défaite consécutive, après le revers à Tottenham (2-0) avant la trêve internationale.

Deux semaines après ce succès de prestige, les Spurs avaient ainsi l'occasion de prendre la tête du classement, mais ils ont eux aussi concédé le nul, sur la pelouse de West Brom (1-1). Les hommes de Mauricio Pochettino auraient même pu concéder leur première défaite de la saison, après l'ouverture du score d'un ancien de la maison, Nacer Chadli (1-0, 82e). Mais Dele Alli a sauvé les siens en fin de match, sur un décalage de Christian Eriksen (1-1, 89e).

Résultat, c'est Arsenal qui réalise le bon coup de la journée en récupérant la deuxième place aux dépens de Tottenham. Les Gunners ont souffert pour vaincre le Swansea (3-2) de Bob Bradley, malgré le doublé de Theo Walcott en première période (26e, 33e) et le but de Mesut Özil peu avant l'heure de jeu (57e). Les Swans ont en effet réduit l'écart à deux reprises, grâce à Sigurdsson (38e) et Borja Baston (66e), avant de pousser en fin de match après l'expulsion de Granit Xhaka (70e). Lundi, Liverpool pourrait toutefois mettre tout le monde d'accord et prendre la tête du classement en cas de succès par au moins trois buts d'écart contre Manchester United.

Leicester est au plus mal et Chelsea en a bien profité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article